La cacasse est un plat populaire. On y met de bons produits simples, mais de qualité comme la pomme de terre et l’oignon. A cul nu ou culottée, elle est devenue le plat emblématique de nos Ardennes. C’est aussi maintenant une partie du titre de cette nouvelle rubrique du blog Les éditions du Bout d’Bois consacrée à la littérature régionale populaire et de qualité.

Les écrivains ardennais morts ou vivants sont-ils populaires ? Sont-ils non seulement connus (du grand public), mais aussi lus (par le grand public) ? Connaissez-vous les éditeurs ardennais ? Existent-ils ? Si oui, publient-ils une littérature populaire qui se vend et qui se lit ? Existe-t-il d’ailleurs une littérature régionale populaire de qualité dans les Ardennes ? Une quoi ? Y a-t-il des textes (romans, nouvelles) ancrés dans la région (les Ardennes) populaires (accessibles, c’est-à-dire lisibles et pas trop chers) et de qualité (bien écrit, avec des histoires qui se tiennent) ?

Dans cette nouvelle rubrique, je me propose, à la fois de présenter des écrivains ardennais et leurs œuvres ancrées dans notre territoire (entretiens, compte-rendu de lecture), mais aussi d’interroger les acteurs départementaux du livre et de la chose littéraire (éditeurs, revuistes, libraires, imprimeurs, bibliothécaires, responsables culturels, conteurs/conteuses, profs de français…) pour tenter de comprendre pourquoi la chose littéraire dans notre région ne me semble pas florissante, et tâcher de trouver des raisons, des arguments, des idées pour créer un engouement autour d’une littérature régionale populaire de qualité.

Please follow and like us:
error