Les éditions du Bout d'Bois

un peu de littérature ardennaise

Tag

Les Ardennes

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (20/52)

20. De la crotte changée en or   Je n’avais bien sûr pas encore de réponse à toutes ces questions que le maire du village entra dans l’auberge. – Ah, messieurs les gendarmes, je n’ai pas pu m’empêcher de revenir… Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (19/52)

19. Fonctionnement de méninges   Une fois Roger Crolle de retour à la cuisine à éplucher, lui aussi, des échalotes, je décidai de refaire un tour au premier étage. – Hugo, prends derrière le bar un plateau et suis-moi. –… Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (18/52)

18. Je n’aime pas la télévision   « Tout de suite, chef ! Tout de suite chef ! » Ce n’est pas seulement de la rapidité que je souhaite, mais aussi de l’efficacité ! Après le déjeuner, je change de gendarme. Une demi-journée avec Magogneau,… Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (17/52)

17. Une couleur de peau qui ne fait pas trop locale   Le téléphone sonna. Magogneau décrocha. C’était la brigade. J’expédiai le Charles-Edouard à la cuisine. J’attendis que mon gendarme finisse de prendre ses notes, qu’il raccroche et vienne faire… Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (16/52)

16. Éplucher des échalotes   C’était au tour de l’écrivain Charles-Edouard Arlan de passer à la casserole. Vu sa corpulence, il aurait fallu une marmite, un gros faitout. Je lui gardais encore un peu de rancune de sa chute d’hystérique…. Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (15/52)

15. Grosse blonde paresseuse et Grosse brune têtue   Après avoir remercié l’aubergiste, je le renvoyai à la cuisine et fis venir sa femme. Rousse, taille moyenne, ronde, très ronde, un fessier étonnant. – Madame Grumillon, je vous félicite pour… Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (14/52)

14. Comme au temps de la Principauté   – Comment trouvez-vous le biscuit de Revin ? C’est un gâteau mollet plus léger que de la plume. – Il est délicieux, fit Magogneau. C’est qui qui l’a fait ? – Madame Grumillon, pardi…. Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (13/52)

13. Pire que des chars traversant la forêt en 39   Rose Alonde repartit dans la cuisine les larmes plein les yeux. Quelle réputation allait-on me donner ? – Hugo, veux-tu faire entrer l’aubergiste, s’il te plaît ? Monsieur Grumillon se présenta… Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (12/52)

12. Un drôle d’oiseau   De retour dans la salle, je demandai à Hugo de téléphoner à la brigade afin que celle-ci se renseigne auprès des confrères en charge du territoire domiciliaire de notre monsieur Piepie-Vanvan. Je dus lui répéter… Continue Reading →

Pêle-mêle macabre à Bayencourt (11/52)

11. Ni Bertillon, ni sa dame.   Seul avec Hugo, je lui demandai quand allait arriver le renfort scientifique et quand on allait venir enlever le mort ? – Ce n’est pas pour maintenant ? Amédé a téléphoné. Le service scientifique est… Continue Reading →

© 2019 Les éditions du Bout d'Bois — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez ce blog ? Faites-les connaiître !