100 idées pour (faire quelque chose de) Sedan (19/100)

Pour mieux découvrir Sedan, on pourrait organiser diverses courses au trésor. Des chasses au trésor permanentes qui nécessiteraient de parcourir la ville, de collecter des informations (sur la ville) et d’assembler le puzzle pour découvrir où se cache le trésor. Bien sûr, il pourrait y avoir plusieurs thèmes, plusieurs strates historiques pour varier les plaisirs. On pourrait imaginer un système traditionnel sur papier avec bouts de lettres comportant des parties de messages et une carte au trésor, incomplète évidemment. On pourrait aussi, plus moderne, utiliser le système de géolocalisation pour orienter les explorateurs, comme cela se fait déjà avec les géocaches.

Saint Charles vue par une fenêtre du ChâteauMais j’ai mieux, du solide, du moderne, et j’avertis d’ores et déjà que je n’en réclame aucun droit d’exploitation, que je laisse ma patente à l’office de tourisme de la ville, que j’offre mes droits d’auteur. Chaque explorateur sera muni d’un badge que l’on pourra épingler à son vêtement. Ce badge, constitué d’un très léger système électronique pourra être reconnu par des bornes cachées ici et là en ville. En présence d’un de ces badges, la borne invisible émettra un son, un bruit, une bande sonore. Ce pourra être un encouragement : vous brûlez ! Un avertissement : vous vous égarez ! Ou encore des informations indispensables à la découverte du trésor.

la fontaine dauphine

Le système sera suffisamment intelligent pour ne pas fonctionner au point B si le chercheur de trésor n’est pas passé par le point A. Et ce qui me plaît le plus dans cette invention, c’est les bruits d’ambiance : un surplus de chants d’oiseaux, des bruits de foules près du marché peut-être désert, un soufflement venteux au détour d’une rue sombre, quelques cris ici et là, sortis du passé, des appels à l’aide, des moqueries, le tonnerre, le glissement d’un fantôme si la maison est très vieille, une cour de récréation vide mais remplie des rires d’enfants, des conseils de méfiance, de petits dires gentils pour consoler et des proverbes abscons qu’on devra utiliser pour arriver au but. Cette invention, c’est à elle-même déjà tout un trésor que je donne à Sedan.

 

Vous avez déjà pris goût aux chasses au trésor, plongez-vous alors dans l’ouvrage de Simon Juliac

« L’univers des chasses au trésor »

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image

 

 

Si les énigmes vous passionnent, lisez ou relisez l’idée numéro 18 de cette série.

L’énigme de Sedan

 

 

Please follow and like us:
error