100 idées pour (faire quelque chose de) Sedan (55/100)

Sedan est trop grand. La ville s’est éparpillée ici et là. Surtout depuis un siècle et demi. Résultat : ça manque d’unité. On ressent finalement comme une gêne, comme un manque. Ça nous met mal à l’aise. On finit nous-même par nous éparpiller. On n’entreprend plus grand-chose. Pourtant, il nous faut quelque chose de palpable, de cossu, d’entre nous, quelque chose qu’on puisse embrasser de nos bras sedanais, pour se redonner du courage. Que faire ?

La solution, la voilà : les fortifications ! Ça, c’est du palpable, ça, c’est du costaud ! Et voilà de quoi retrouver (car Sedan l’a été ainsi pendant des siècles) une ville bien limitée, un enclos à l’intérieur duquel on se sente en sécurité, une enceinte qui renforce notre sentiment d’appartenance. Nous avons besoin de murs qui délimitent notre habitat. Alors je propose tout simplement de restaurer la place forte de Sedan telle qu’elle était avant son démembrement à la fin du 19e siècle.

On reconstruit tout ce qui a été détruit pour des raisons fallacieuses de modernisme, d’expansion, d’hygiénisme. On redécouvre nos remparts et nos bastions. On réinstalle des murs épais à la limite de la ville entre les grandes portes, nos arcs de triomphe, qui fermaient peut-être, et cependant ouvraient Sedan à l’extérieur. On se concentre sur les 110 hectares que constituait la ville d’avant 1 875. Et tout ce qui dépasse sera détruit. Tout simplement, sans état d’âme, dans un rayon d’au moins cinq cents mètres. Nous retrouverons le Sedan d’alors. Notre ville sera bien mieux visible sur les cartes, claire et nette vue du ciel, qui sait vue de l’espace. Nous deviendrons le Saint-Malo des Ardennes ou le Carcassonne du Grand Est. Au moins, la ville aura de la gueule !

 

Pour vous faire une idée (littéraire) du Sedan d’avant le démembrement,

(re)lisez la deuxième partie de La débacle de Zola

qui se passe en partie à Sedan.

Sedan dans son espace au fil du temps vous intéresse ? (re)Lisez l’idée 33 de cette chronique :

Une idée de l’espace et du temps

Please follow and like us:
error