100 idées pour (faire quelque chose de) Sedan (60/100)

Il faut redonner à Sedan l’éclat que la ville avait quand elle était encore une ville de garnison. Avec ses trois casernes au moins : Quartier Fabert, Quartier Macdonald, Quartier d’Asfeld… Avec ses beaux militaires. Ah les beaux militaires ! Les beaux uniformes ! Et surtout ceux du XIXe siècle quand ils étaient chamarrés. Avec des défilés tout en couleur et en rythme, en ville et au Champ de Mars. Ah ça, la ville avait de l’allure !Pourrait-on retrouver ces pioupious polychromes ? Serait-il possible de redonner aux casernes des chambrées vivantes ? Reverra-t-on des officiers à cheval, fiers et costumés comme dans un musée ? Cela sera peut-être difficile finalement ! Mais ne vous inquiétez pas, car on peut faire mieux. Il suffit que chaque Sedanais devienne soldat. Pas pour le métier de soldat, mais pour l’uniforme. Et le moral des Sedanais serait au garde à vous. Rien qu’un uniforme, ça vous redresse le torse, et l’allure est altière. Ça donne confiance ! Ça a de la gueule !Et ce ne serait pas uniquement pour le décorum. Une unité spéciale – la Sedanaise – formée de soldats endurcis et expérimentés, tant hommes que femmes, pourrait prendre part à des missions dangereuses – de celles qui sauvent un peuple, l’humanité, la Terre entière. Un truc costaud, bien mieux que la Légion étrangère, que les forces spéciales, que le Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale.Autour de cette unité d’élite, les Sedanais porteraient non pas un uniforme unique, mais chacun choisirait un uniforme existant ou ayant existé dans l’histoire de l’armée française. Ce serait un véritable musée vivant, où l’élégance militaire retrouverait une place de choix dans la mode vestimentaire. Et il serait excitant de savoir que, parmi ces militaires variés et bariolés, se promèneraient de vrai(e)s dur(e)s, de façon anonyme. Les Sedanais protégeant les protecteurs, par un patchwork d’uniformes. Les Sedanais formant musée vivant. En voilà un programme !

 

Si l’uniforme vous attire, consultez l’encyclopédie visuelle

« Uniformes et tenues de combat »

vous pourrez y choisir votre costume…

Cliquez sur l’image pour en savoir plus 

Si l’idée d’un musée vivant vous intéresse, (re)lisez la chronique 21 de cette série :

Un château vivant

 

Please follow and like us:
error