Ferdinand Raymond part à la recherche de son passé et si possible de son trésor, à bord d’une 4L. Découvrez le parcours de Ferdinand à travers les Ardennes, de Sedan, Balan, Illy, Gespunsart, Charleville-Mézières, jusque la Vallée de la Meuse…

Ferdinand Raymond, 80 ans, qui était coriace, avait marché toute la matinée et poursuivi sa course pendant l’heure du déjeuner en oubliant d’avoir faim. C’est vrai qu’il oubliait beaucoup de choses. En fait, il avait pratiquement tout oublié. Il ne se rappelait même plus qu’il avait profité de l’épidémie de gastro-entérite qui sévissait en ce moment à la maison de retraite pour filer à travers les mailles du personnel soignant et des grilles de l’établissement. Dans la poche droite de son pantalon, il y avait un canif multi-usages et le petit bout de papier responsable de sa fugue. Il y était écrit : « Si tu perds la mémoire, va prier là-haut la croix et mes os, tu retrouveras la raison et l’espoir. » Dans la poche gauche, il y avait deux liasses de billets d’un centimètre d’épaisseur chacune. De quoi tenir plusieurs jours sans problème. Lui, qui ne lisait pas, avait toujours précieusement et jalousement tenu à deux ouvrages qu’il avait emportés avec lui à la maison de retraite : L’île au trésor et Les mémoires d’un âne. Les deux livres étaient truqués et recelaient l’un l’argent, l’autre le message énigmatique.

Vingt bonnes minutes de lecture savoureuse…

Pour les liseuses Kindle, cliquez sur cette image :

Pour les autres liseuses, cliquez sur cette image : Jérôme Paul - éditions du Bout d'Bois - collection Salade au lard

Si vous ne savez pas comment lire les livres électroniques des éditions du Bout d’Bois, cliquez ici.

Vous n’avez pas encore lu  « L’agonie des voyous » (du même auteur et dans la même collection) ? Cliquez vite ici.

Vous soutenez Arduina, mais vous n’avez pas encore lu  « La revanche d’Arduina » ? Cliquez ici pour découvrir comment Arduina reprend du poil de la bête !

Vous avez aimé « La quête inquiète de Tonton 4L » ? Vous allez adorer le roman d’Arto Paasilinna « La cavale du géomètre »… Cliquez sur l’image.

Please follow and like us:
error