100 idées pour (faire quelque chose de) Sedan (58/100)

Est-ce que tous les Sedanais peuvent être créateurs, inventeurs, entrepreneurs innovants, artistes ? Je ne sais pas. Peut-être pas, mais rien n’interdit de stimuler l’invention et la création, de titiller nos concitoyens, de déclencher chez eux, chez vous, chez nous l’étincelle qui deviendra feu, éruption volcanique, voir Big Bang. Ce dont je suis sûr, c’est qu’en faisant en sorte que la curiosité devienne la grande vertu des Sedanais, nous travaillerons dans le sens du nouveau, du beau, du génial. Et ceux qui n’ont pas l’âme de l’inventeur ou de créateur, s’ils pratiquent la curiosité comme un grand art, comme une hygiène de vie, ceux-là seront plus heureux et nous rendront heureux.Une ville curieuse, c’est un peuple intelligent qui bouge, car la curiosité est par nature un mouvement de l’esprit. C’est aussi savoir apercevoir les chemins du questionnement, savoir poser les questions les plus folles, c’est une gymnastique de l’esprit, c’est un art de vivre. Même si une partie de nos concitoyens ne se sentent pas l’âme d’un créateur ou d’un inventeur, cette façon d’être (la curiosité) générera à Sedan un mouvement sans précédent de savoirs et d’activités, évidemment bénéfique à tous.Rien que dans les écoles, le corps enseignant pourra quasiment se mettre au pire au chômage technique, puisque la motivation intrinsèque des élèves sera si forte qu’elle devancera le programme scolaire ; au mieux les enseignants devront revisiter leur métier pour accompagner cette soif de savoir. Donc, il faut se mettre à la tâche dès maintenant afin que l’enseignement ne soit basé que sur la curiosité. Dans les entreprises, les commerces et les bureaux, il faut aussi et bien sûr stimuler la curiosité des employés (mais aussi des patrons). En ville, tout doit être mis en place pour que la curiosité devienne un fluide palpable et stimulant. Comment ? Si j’ai fait appel à votre curiosité, c’est que mon projet vous a partiellement gagnés. A vous maintenant de poursuivre et surtout de persévérer. Car la persévérance, aux côtés de la curiosité, est aussi une des vertus clé de la réussite, du bonheur… à Sedan.

 

Vous n’êtes pas convaincu ? Lisez alors, de Jean-Pierre Martin

« La curiosité : Une raison de vivre »

Cliquez sur l’image pour en savoir plus

 

Et si la curiosité vous tiraille… (re)lisez l’idée précédente de cette série (idée 57) pour passer à l’action !

Le Silicon Sedan

Please follow and like us:
error