Ceux qui s’intéressent un peu aux Ardennes connaissent si ce n’est le nom d’Yves Kretzmeyer, du moins ses bandes dessinées du Sacré verrat d’Arthémise. Suite à la malheureuse disparition de son auteur, les éditions originales commencent à être recherchées et se font rares chez les bouquinistes. Heureusement que les éditions Noires Terres ont réédité l’ensemble des épisodes.

Le premier numéro des aventures d’Arthémise, titré « Sacré Verrat d’Arthémise » est paru en 1980. Une aventure totalement ardennaise et indépendante, éditée par l’auteur à Angecourt et imprimée à Charleville. Je pourrais vous en résumer l’histoire, mais je préfère cette fois-ci vous offrir quelques dessins tirés de l’ouvrage. Car ils me semblent plus parlants que des mots.

En parlant de résumé, Kretzmeyer, en quatre vignettes, peut vous raconter une vie :résumer une vie en 4 vignettes par Yves Kretzmeyer

Une scène d’intérieur…une scène d'intérieur

Une scène de rue animée…scène de rue

Une scène solitaire et contemplative…solitaire adminrant sa campagne

J’espère que cela vous aura donné envie d’aller chercher dans votre bibliothèque les bandes dessinées de Kretzmeyer ou d’aller vous procurer en bouquinerie, librairie ou à la bibliothèque les aventures d’Arthémise.

 

Mais si vous préférez commandez en ligne les Aventures d’Arthémise directement chez l’éditeur Noires Terres, cliquez sur l’image ci-dessous…

la sage ardennaise

 

Relisez les autres chroniques consacrées ici au travail d’Yves Kretzmeyer :

Le dernier train, d’Yves Kretzmeyer, ne loupons pas celui du patois

Dire et dessiner des histoires, avec Yves Kretzmeyer

 

Please follow and like us: