100 idées pour (faire quelque chose de) Sedan (49/100)

Pour donner plus de visibilité à Sedan dans le monde, il faut commencer par offrir à notre ville une plus grande présence sur les cartes. Pour ça, j’ai un truc : un espion à l’IGN. Une fois embauché à ce qui au siècle dernier était l’Institut Géographique National, et ce qui est actuellement plus pompeusement l’Institut d’Information Géographique et Forestière, il suffira à notre taupe de faire tout ce qu’elle pourra pour faire grossir sur les cartes le point représentant Sedan.Vous le savez, plus le point est gros, plus la ville est importante. Le plus gros point de France est sa capitale, et les autres gros points sont les grandes villes de l’Hexagone. Alors s’il n’est pas possible dans l’immédiat d’augmenter la taille du point marquant Sedan pour en faire, sur la carte, une ville comparable à Paris, on pourrait au moins se débrouiller pour que Sedan puisse concourir parmi les Marseille, les Bordeaux ou les Strasbourg.Ce qui sera fait à l’IGN sera aussi réalisé avec le Google Maps, sans espion, mais avec un groupe de hackers. Ceux-ci réussiront à pénétrer les fichiers du géant d’internet et proposeront au réseau une petite séquence de code – pour ne pas parler de virus quand il s’agit de Sedan – qui augmentera automatiquement le carré ou le rond désignant notre ville, et un autre bout de code pour introduire le nom de la ville quand celui-ci aurait été honteusement oublié.À force de persévérance, tout le monde finira par croire ce que les cartes diront. Avec cette double approche de l’IGN français et de l’internet, tous les instituts de cartographie étrangers ne manqueront pas de corriger eux-mêmes leurs cartes. On pourrait ajouter par la suite, sur ces mêmes cartes, des flèches qui indiqueraient de manière encore plus marquée la ville pour attirer plus encore les regards. Imaginez un planisphère où, pour ce qui est de la France, le seul point marquant une ville serait celui de Sedan !

 

Tout aussi sérieux, voici une belle géographie de la France pour nous émerveiller de la diversité du territoire.

Cliquez sur l’image pour en savoir plus.


Une autre manière de laisser une trace, c’est de marquer les dictionnaires par nos mots. (re)Lisez l’idée numéro 24 :

Je parle Sedan, et toi ?

Please follow and like us:
error